Burn out des profs et vous ?

Burn out ?

Burn out menaçant ? Et vous ? Si on se soutenait les ami(e)s ?

Décembre 2014

Bon bah mon état de fatigue est quasi permanent … les vraies montagnes russes !

Je sais que j’ai bossé comme une folle depuis 7/8 mois en non stop parce que j’avais plein de projets en tête … Je sais que j’ai tiré sur la corde … je sais qu’elle peut casser … alors  depuis septembre je me repose … j’essaie … Les vacances d’octobre je n’ai rien fait du tout !

Là je fais le strict minimum et même çà c’est trop !

Rien de plus agaçant et frustrant que de vouloir faire et de ne pouvoir faire …

Notre métier est passionnant  … usant aussi surtout quand il implique tant d’investissements quand on l’aime autant que je l’aime ! Je ne l’ai pas choisi il s’est imposé à moi très jeune ! Et quelle fierté que d’être ‘ »instit » ou « prof » … un rêve devenu réalité … 

Et c’est pour cela que j’ai tant de mal à faire autre chose … à m’en détacher … le « pédagogique » est mon travail mais aussi une passion et la création pédagogique un épanouissement … oui mais voilà quand c’est trop c’est trop ! Je ne sais pas décrocher car je ne le veux pas mais je pense que mon hyperactivité intellectuelle me joue des tours ces temps-ci … c’est une passion dévorante qui me dévore physiquement … 

Depuis 2 mois, sous magnésium, Bion 3, homéopathie, féculents à chaque repas ou presque … rien n’y fait !

Les nouveaux rythmes n’arrangent rien ! J’en suis sûre ! J’en suis certaine !

Mon mercredi matin me manque … pour souffler nerveusement mais aussi préparer sereinement … car je veux bosser et je n’y arrive plus ! et je vous jure que ce n’est pas paradoxal !!!!

Et VOUS ? Où en êtes-vous ? Votre soutien, votre humour, votre amitié … vous lire me réchaufferait le coeur … car même ici vu que je poste peu ça devient désert ! Si peu de comms …

Burn out menaçant ? Et vous ? Si on se soutenait les instits ?

Comments

comments

2 commentaires

  • EMimi dit :

    Bonjour,

    Pour moi aussi, le mercredi matin me manque ! J’avais vraiment besoin de cette pause dans la semaine. Elle me permettait d’envoyer mes enfants chez la nourrice jusqu’à 20h les mardis et vendredis soirs (puisqu’ils n’avaient pas besoin de se lever le mercredi) pour corriger et préparer mon cahier journal. Ces soirs-là, on pouvait aussi partager le repas en famille (mon mari ne rentre pas avant 20h). Le mercredi, on dormait plus tard et je prenais plaisir à naviguer sur le net le mercredi pour m’auto-former et voir comment faire autrement ou différemment.

    Depuis la réforme, le mercredi après-midi, je m’effondre sur le canapé pour dormir !!! Je ne tiens plus de cahier-journal car je n’ai plus le temps de le rédiger ; et oui, le soir, c’est 21h au lit. Et les recherches, et l’autoformation, c’est uniquement à partir de la deuxième semaine de vacances; avant, c’est une cure de sommeil ! Donc l’impression de dormir, dormir, et … dormir. Pourtant je suis adulte, en parfaite santé et souvent en cure de magnésium !

    Pauvres enfants…

    • Je ne suis plus en burn out car j’ai écrit ce texte il y a quelques années et pourtant …
      Oui le mercredi manque toujours autant aux enfants et aux enseignants ! J’en reste convaincue ! On ne souffle plus ! On ne pense qu’à récupérer physiquement oui … Moi cela me frustre énormément car je créais avant la réforme … maintenant j’ai beaucoup de mal ! Comme toi je dois attendre les vacs et en effet une bonne semaine avant de pouvoir m’y remettre ! quel dommage ! Le temps de se former, de découvrir ailleurs, de créer est oublié ! Bon courage !

Un p'tit commentaire ?