L’organisation de la salle de classe, un moyen efficace pour ….

organiser sa classe

Comment organiser ma classe et pourquoi dois-je y réfléchir ?

——————-

1) Constats :

Les enseignants constatent de plus en plus chez leurs élèves :

*Une grande hétérogénéité dans chaque classe (= classe souvent rangée en 3 catégories « fort/moyen/faible » ou encore « autonome, moyen, en difficulté »… ceci agrémentée de divers cas de DYS et autres découvertes en cours d’année)

*Un manque d’autonomie pour la plupart (= et oui il faut palier parfois une éducation trop cocooning qui empêche les enfants de grandir et de faire seuls tout ce qui a trait au quotidien et au scolaire)

*Un manque d’attention chez beaucoup (=ce qui fait de nous des acteurs perpétuels qui doivent éveiller, maintenir et focaliser cette attention sur les savoirs, les rendre intéressants, motivants, toujours innovants … avec une once d’humour permanente pour aider dans cette lourde tâche)

*Le syndrome de la bougeotte chez certains (= vous savez ces vers de terre qui se tortillent au bout de notre hameçon, face à nous)

*Le syndrome de la « parlotte » pour d’autres ( =ah nos pipelettes invétérées qui jacassent toute la sainte journée, qui  même, quand ils sont seuls, parlent… encore)

*L’agressivité pour quelques rares enfants (= qui ont souvent des histoires personnelles à ne surtout pas négliger et qui mobilisent intensément notre énergie et notre patience)

Notre société a beaucoup changé, nos élèves ont beaucoup changé eux aussi et les enseignements aussi. Pourtant notre gestion de classe a peu évolué quant à elle. La disposition frontale est encore la plus répandue. Certains enseignants s’aventurent parfois à d’autres dispositions mais ils restent rares.

Pourtant la disposition frontale ne va pas dans le sens des programmes et des compétences que l’on doit développer chez nos élèves. Pour rappel les compétences du 21° siècle sont  :

*La communication (= ah ! l’ère de la communication réelle et virtuelle qui envahit notre vie et pourtant nous isole aussi : tout un programme ! Se faire comprendre, se faire entendre, partager …)

*La collaboration (= l’entraide, le tutorat, l’aide, le travail de groupe …)

*Les compétences liées au TIC (= travail en projets multidisciplinaires en liaison avec les outils de communication informatiques)

*L’éducation morale et civique : la citoyenneté (= la mise en place débats programmés)

 

2) Comment l’organisation de la classe peut-elle améliorer le « climat de classe » ?

–> La gestion de l’espace : la disposition du mobilier et des élèves

Différentes solutions :

Revenons à nos trois catégories d’élèves. Je préfère, quant à moi bannir « fort, moyen, faible » et je lui préfère « autonome, moyennement autonome et peu autonome « . J’ai conscience que c’est jouer sur les mots mais face aux élèves je suis vigilante à l’utilisation de certains mots qui peuvent marquer. L’autonomie étant vu et expliqué aux élèves au sens « être capable de travailler seul ».

Donc quels choix ?

–>CHOIX n°1 : Placer en classe 3 groupes en fonction de ces critères d’autonomie (ce que je faisais de manière traditionnelle en mettant avant tout mes élèves « fragiles  » devant moi ou en tout cas tout prêts afin d’intervenir et de les aider au mieux  et les plus « autonomes » au fond de la classe, le reste selon leur convenance). Les tables pouvant être en îlots ou par rangées et/ou en « U » (à gauche les « autonomes », à droite les « moyennement autonomes » et au centre les élèves « peu autonomes » : ma préférée !).

Le travail proposé  et/ou le niveau d’exigence peut  être différent  pour chaque groupe. La règle est de mettre en place l’autonomie totale pour les « autonomes » qui se corrigeront en autonomie et d’autoriser le déplacement de ceux-ci dans la classe pour « aider les autres » dès que leur travail est terminé ou  d’aller au « coin lecture » pour faire un « rallye lecture » (correction en autonomie aussi) –> l’entraide n’est pas à caractère obligatoire mais vivement sollicitée, appréciée, félicitée …

L’élève peut à tout moment de l’année, si cela se justifie, changer de groupe. Rien n’est figé !

 

classe maîtresse séverine

 

classe maîtresse séverine

 

–>CHOIX n°2 : Placer en classe  3 ou 4 groupes hétérogènes mais les membres sont sélectionnés par l’enseignant qui compose chaque « groupe » ou chaque « maison ». Je m’explique durant les grandes vacances, après discussion avec les enseignants précédents de vos futurs élèves, vous constituez des groupes où vous allez privilégier l’hétérogénéité absolue mais contrôlée. Dans chaque groupe, il doit y avoir des enfants qui appartiennent à vos 3 catégories. Il faut essayer (ce qui n’est pas toujours aisé je l’avoue) d’équilibrer toutes les maisons en terme « d’autonomie ».

La disposition ici sera plutôt en îlots. Un îlot = une maison. Dans le cadre de la gestion avec le thème des sorciers (cf : article), chaque maison a un nom : Serpentard, Serdaigle, …. Chaque élève appartient donc à une maison.

Par exemple : une classe de 24 élèves cela fait donc 4 « maisons » de 6 élèves qui comprendra au mieux, 2 enfants « autonomes + 2 enfants moyennement autonomes » et enfin 2 enfants « peu autonomes ». Ainsi vos « autonomes et « moyennement autonomes » vont apporter leur aide selon leurs capacités à ceux dits « peu autonomes ». Les enfants aiment aider et se sentir utiles et appréciés pour leur sens de l’entraide, cela les valorise !

–>CHOIX n°3 : Pour gérer l’agressivité, le mal être temporaire d’un enfant il est bon de prévoir une « échappatoire » à ce système de groupe ou de maison quelque soit le choix adapté n°1 ou n°2. En effet, il est bon, si cela est possible dans la classe de prévoir une table supplémentaire où l’enfant peut par choix s’isoler du groupe, ou suite à une décision du conseil de classe ou du maître. Il est parfois préférable de décompresser en se retrouvant seul. On a parfois « besoin » de s’isoler tout simplement.  Le « coin lecture » peut aussi être une solution afin d’échapper quelques minutes au groupe classe.

classe maîtresse séverine

classe maîtresse séverine

–> La gestion de classe : les conseils de classe, la communication au centre des relations

La gestion en îlots, en maison est celle que j’ai donc retenue cette année. Mais pour que cela soit d’autant plus facile à gérer j’ai instauré toute une démarche sur le thème des sorciers de Poudlard. Mes objectifs étaient de favoriser par cette gestion en « maison » l’entraide, la coopération, l’appartenance, l’autonomie, le respect des autres, le dialogue… »

Ces valeurs citées ci-dessus ont été favorisées par la mise en place d’un système de point à la manière Poudlard dans le respect des uns et des autres c’est-à-dire dans une relative « concurrence » (je n’aime pas trop ce mot mais bon certains le penseront en lisant ces lignes) « bon enfant » car il ne faut pas oublier que l’on appartient aussi à un « groupe classe » mené par un  grand préfet « moi ». Chaque « mauvais geste » envers un membre de la maison ou d’une équipe adverse est sanctionné tandis que tout « beau geste » est récompensé qu’il soit en faveur d’un de ses membres ou celui d’une autre maison. Chaque récompense ou sanction est en terme de « points » et ne vise pas l’individu mais le groupe. Chaque maison doit se gérer en autonomie, et est dirigée par un « préfet » élu par ses membres. Cette gestion est  encouragée par tout un dispositif autour du rôle du préfet. (cf : l’article)

La gestion en îlots permet de favoriser le dialogue entre eux, l’entraide et l’appartenance à un groupe (= une maison).

Les conseils de classe en fin de semaine vont aussi développer toutes ces valeurs citées ci-dessus. La communication doit est au centre des relations entre pairs et entre élèves/enseignant ! Le climat de confiance, de dialogue est primordial ! Toute situation doit être discutée, argumentée, réfléchie.

 

Pour en savoir plus, je vous invite à lire les articles en question sur mon blog –> (cf : article 1) +  (cf : article 2 ) +(cf : l’article 3)

Comments

comments

6 commentaires

  • Carolyn dit :

    Bonjour
    J aime l’idée que nous nous cassions tous la tête pour faire mieux !! C est merveilleux cette foi!
    Je suis actuellement en CP (1ère belge) et suis très séduite par tes maisons mais
    comment faire pour copier face au TN?

    • Tes tables doivent toutes orientées (multiples essais) afin d’assurer la meilleure visibilité en 3/4 face tableau … Je leur demande toujours si ca va … mais pas toujours évident selon les configs de la classe !

  • Murciano dit :

    J’aime beaucoup l’organisation en îlot… malheureusement je n’ai pas la place d’installer ma classe ainsi !!
    J’ai tout retourné l’été dernier, supprimé mon bureau mais rien n’y fait 😩 Impossible de se mettre par groupe. Ça me frustre!! 😤

  • gentiane78 dit :

    Tes réflexions sont très intéressantes Séverine. Je me pose sans cesse des questions sur l’organisation matérielle de ma classe (de CP) Ton idée de maisons me plaît bien. Cette année on a fait des tournois avec des équipes rassemblées autour d’un blason créé par les enfants de l’équipe.
    Je vais tester pour le troisième trimestre une disposition en ilôt, en fonction des blasons…

Un p'tit commentaire ?