Les fruits et légumes à l’école

 –>clic vidéo Instagram ici

Un concours et une animation pour la classe

Le programme « Les fruits et légumes à l’école » est financé par l’Union européenne. Il permet la distribution de fruits et légumes frais aux élèves du primaire et du secondaire en métropole et Outre-mer. Non seulement les enfants peuvent découvrir et déguster des fruits et légumes frais mais cette distribution est accompagnée d’outils pédagogiques que j’ai trouvé intéressants ! 

Avant toute chose, l’école participe-t-elle au programme

Ces outils pédagogiques sont accessibles aux écoles qui bénéficient du programme « Les fruits et légumes à l’école ». Vous pourrez vérifier que votre école est agréée en indiquant votre numéro UAI au moment de l’inscription. 

Le concours « J’en mange 5 »

Vous avez jusqu’au 6 mai pour vous inscrire ! Il est facile à mettre en place, ne prend pas de temps (précieux !). Le but est d’envoyer une affiche créée avec les élèves, et destinée à promouvoir une consommation quotidienne d’au moins 5 portions de fruits et légumes. 

Accroche pour travailler la maîtrise du langage d’un côté et création de l’autre : le style est libre, les élèves peuvent utiliser des collages, des photos, des dessins au feutre, à la peinture ou à l’aquarelle. Il est ouvert aux classes de la petite section au CM2, avec des niveaux de récompenses sur 4 catégories (cycles 1, 2, 3 et multicyles). 

Il est conseillé d’accompagner ce concours d’une sensibilisation à l’alimentation, au travers d’un focus sur les fruits et légumes et les 5 portions par jour recommandées par les pouvoirs publics (cf. Manger Bouger) pour en faire un projet pluridisciplinaire (français, éducation à la santé, arts visuels). L’affiche réalisée par les élèves pourra être proposée au restaurant scolaire, ce qui est valorisant pour la classe !  

Les œuvres devront être déposées sur le site du concours à partir du 6 mai 2024. A noter : toutes les classes seront récompensées avec 30 livrets de jeux, et les 10 lauréats de 4 catégories recevront des cartes cadeaux, des jeux de société, des exemplaires de leur affiche. 

Pour en savoir plus : https://jenmange5.fr/

Booste ton petit déjeuner : un-e diététicien-ne vient en classe ! 

Le petit déjeuner est un repas essentiel pour les enfants comme pour nous, adultes.  Après une nuit de sommeil, il faut recharger les batteries et cela s’apprend. Que choisir pour être en forme jusqu’à la pause méridienne ?  Pour ne pas s’endormir sur la table ou au contraire être une pile électrique (ou encore entendre son estomac hurler à la mort !).  

Le programme « Fruits et légumes à l’école » propose aux écoles participant au programme la venue d’un(e) diététicien(nne) en classe. Attention, cet atelier n’est pas accessible aux écoles maternelles (contrairement au concours). L’animateur-trice interroge les enfants sur leurs habitudes individuelles et les invite à imaginer des moyens de les améliorer à partir de produits qu’ils savent disponibles à la maison. 

Pour en savoir plus : https://elfe-fruits-legumes.fr/

Je trouve l’approche innovante au niveau de la pédagogie ! En effet, il ne s’agit pas d’avoir à faire des courses ou de juger et encore moins de dresser le portrait d’un petit déjeuner idéal difficile à atteindre. Les élèves sont invités à se questionner sur leurs habitudes alimentaires. Ils apprennent à catégoriser les aliments et à comprendre leurs besoins alimentaires. Et enfin, de composer– avec des produits accessibles- ce repas si important.

L’intervention dure une heure, elle est gratuite, il suffit simplement de mobiliser les collègues pour programmer 4 séances dans 4 classes différentes sur une même journée (2 séances le matin et 2 séances l’après-midi).

De mon côté, je vais en parler à la mairie pour avoir accès à ce programme si c’est possible, pas vous ? 

Bilan sur mon projet annuel « Visite à la ferme »

En 2022/2023, avec mes CM2, nous avons travaillé sur un grand projet annuel en géographie et en sciences. La visite d’élevages bovins et ovins a concrétisé tout un travail scolaire grâce au site « Mon assiette, ma planète ».

Ce site regorge de ressources pédagogiques en tout genre : animation interactive, vidéos, documents à imprimer …

Je souhaitais revenir sur quelques-uns des documents que j’ai utilisé lors de ce projet. 

Tout d’abord, j’ai synthétisé l’ensemble des ressources qui m’intéressaient dans un « organigramme ». 

Mon projet avait 2 axes : 

*L’élevage de bovins (compétence : produire et consommer en France et la vie animale avec la reproduction, l’alimentation) : l’alimentation des bovins, la reproduction, le respect animal et le bien-être animal, le soin, le métier d’éleveur, la vie dans l’étable et la vie en pâturage et enfin la commercialisation de la viande.

*L’équilibre alimentaire : l’alimentation durable, l’origine des aliments, la nutrition, la vie à la ferme, le développement durable, la biodiversité …

————————-

Les documents et l’animation sur l’équilibre alimentaire gratuite étaient vraiment intéressants à tout point de vue. Je vous recommande vivement cette animation qui a beaucoup plu aux enseignants et aux élèves. Cette animation outre son apport de connaissances était animée par deux personnes très vivantes et inspirantes. 

Au niveau document, voici ceux que je plébiscite :

 *« Composer un repas équilibré » à combiner avec l’animation soit en préambule soit après pour réinvestir et synthétiser

*« comment conserver les aliments ? », très instructif pour les enfants et les parents dans le quotidien à combiner avec le « C’est pas sorcier » sur la conservation.

Il faut savoir que pour chaque fiche activité, il y a la fiche enseignant et la fiche élève que vous pouvez imprimer et projeter puisque c’est en PDF. Ce qui est très appréciable.

L’autre document vraiment intéressant était celui de « La conservation des aliments ». Moi-même je faisais des erreurs quant à l’organisation de mon réfrigérateur. On a donc regardé la vidéo, on a inspecté des étiquettes produits DLC et DDM), et on a enfin utilisé les documents. Tout cela fut très instructif ! Quel apprentissage bien utile contre le gaspillage !

Ensuite, voyons les documents quant à l’élevage en France :

J’ai commencé par la vidéo suggérée « D’où vient la viande que tu manges ? 1 jour 1 question ». Il faut relire cette vidéo, la décortiquer, l’expliciter car beaucoup d’informations en très peu de temps ! 

Couplée ensuite avec le poster magazine « Découvre le monde de l’élevage ».

Puis j’ai utilisé le poster numérique interactif « Visite de la ferme des Jolipré » sur le site afin de laisser les élèves faires des hypothèses sur les différents bâtiments de la ferme puis de vérifier en cliquant. Ce poster numérique a permis de décrire et de poser un lexique spécifique des lieux, bâtiments, animaux et de définir. Cela permet de faire un état des lieux de leurs connaissances en préalable avant la visite de la ferme.

Nous avons utilisé quelques documents écrits tels que « L’alimentation des animaux d’élevage » que j’ai beaucoup apprécié car multidisciplinaire, alliant géographie et mathématiques avec les fractions, la représentation sous forme de camemberts. 

J’ai réalisé une « carte mentale » pour synthétiser nos connaissances sur les différents animaux d’élevage (alimentation, lieu de vie et famille). Ce document synthétique manquait pour reprendre tout le lexique vu lors de ce projet. 

Enfin, je me suis servie aussi de « Les grandes régions d’élevage bovin et ovin en France » qui a permis encore une fois de coupler judicieusement des mathématiques avec la géographie (régions de France à situer). 

J’ai projeté le poster numérique « Le bien-être animal ». Je voulais insister sur le fait que les éleveurs aiment leurs bêtes et en prennent soin car on entend souvent le contraire aux informations. 

——————–

Conclusion

Il reste d’autres documents à découvrir sur le site et je vous invite à aller le visiter. 

J’ai apprécié ce projet qui allie théorie et pratique en allant sur place (étables et pâturages). J’ai apprécié pour une fois de faire de la géographie de proximité et qui se réfère aussi à notre santé (équilibre alimentaire, bien manger) et notre quotidien (comment conserver les aliments, lire des étiquettes…). L’animation offerte est un réel cadeau du fait de la qualité des animateurs. Bref, ce projet m’a emballée !

Sortie scolaire à Paris

Du 6 au 9 juin, sous la chaleur écrasante de Paris, nous avons visité la capitale avec deux classes CM1 et CM2 et 6 adultes accompagnateurs (maîtresses comprises).

Ce projet pédagogique fut proposé par ma collègue Sabine qui s’est démenée pour organiser ce voyage et ce ne fut pas une mince affaire ! Réserver sur les sites des différents lieux de visite fut rocambolesque et ce n’est rien de le dire ! Pour certains lieux culturels nous avons dû arriver sans réservation. Bref un énorme coup de chapeau à notre maîtresse ! A nous deux, cett année, nous avons offert deux gros projets à nos deux classes : un projet géographie /sciences avec la visite à la ferme et des pâturages sur deux jours, et un projet culturel avec la visite de Paris sur 4 jours.

Notre programme « Visite à Paris » fut chargé et la chaleur épuisante pour les organismes ! Nous étions hébergés à l’auberge de jeunesse le D’Artagnan qui nous a proposés lits pour 3 nuits et repas pour le matin, le midi (paniers pique-nique) et le soir durant 4 jours.

Visites :

Jour 1 : Sacré coeur / Montmartre / Bateau mouche

Jour 2 : Cité des sciences (Cité des enfants, expositions, planétarium et sous-marin l’Argonaute)

Jour 3 : Versailles (château et jardins) et Arc de Triomphe en nocturne pour les volontaires

Jour 4 : Le Louvre / Jardin des Tuilleries / Jardin des plantes pour les volontaires

Mes élèves furent sympathiques durant tout le voyage malgré la chaleur, le rythme et les efforts demandés. Leur intérêt pour pour les lieux visités fut indéniable. Nos trajets en bus étaient « longs » car de nombreux « bouchons » paralysaient régulièrement Paris. Ils avaient soif, chaud, étaient fatigués mais se sont peu plaints dans l’ensemble. Nos guides et accompagnateurs les ont trouvés charmants. La chaleur en a rendu quelques uns mal en point (maux de tête, de ventre, nausées) mais je veillais à leur bien-être et je me suis improvisée « infirmière » pour certains le temps de ce voyage.

Petite dédicace à Noah qui a dû repartir suite à une double otite dès la première nuit qui nous a valu à tous deux une nuit blanche et pour lui la fin du voyage malheureusement.

Tout le monde est rentré fatigué certes mais ravi de son voyage à Paris.

Merci à mes CM2 pour leur sympathie, leur bonne humeur, leur intérêt culturel pour ce voyage. J’ai passé une très bonne dernière année de CM2 avec vous et ce voyage la conclut en beauté.

Maîtresse Séverine